Quand changer la courroie de distribution de sa Renault Clio ?

La distribution est un élément essentiel au bon fonctionnement des moteurs automobiles. Sur les Renault Clio, on trouve deux types de distribution : à chaine et à courroie.

Même si elles proposent les mêmes fonctionnalités, ces deux technologies se différencient particulièrement au niveau de leur entretien. La chaine de distribution accompagne le moteur tout au long de sa durée de vie, tandis que la courroie s’use et doit donc être remplacée à intervalle régulier.

Dans cet article, vous trouverez toutes les informations pratiques pour savoir quand remplacer la courroie de distribution de votre Renault Clio.

La courroie de distribution : comment fonctionne-t-elle ?

Souvent, les automobilistes privilégient les véhicules dont la distribution est à chaine, car ils nécessitent moins d’entretien.

Cependant, la distribution à courroie est moins chère à l’achat, elle a un fonctionnement silencieux et sa légèreté limite la pollution et la consommation en carburant.

Quel est le rôle d’une courroie de distribution ?

La distribution, qu’elle soit à chaine ou à courroie, a toujours le même objectif : assurer une synchronisation parfaite du déplacement de toutes les pièces mécaniques d’un moteur à quatre temps.

En récupérant la rotation du vilebrequin, la distribution transmet le mouvement à l’arbre à cames, qui déplace alors les soupapes. Chaque phase du moteur à explosion est donc coordonnée grâce à la distribution, qui met en action les composants du moteur au bon moment.

D’où vient l’usure de la courroie de distribution ?

Comme évoqué précédemment, les distributions à chaine bénéficient d’une résistance exceptionnelle, de par la conception métallique de leurs maillons.

Les courroies sont constituées d’un textile performant (fibre de verre ou kevlar) gainé par du caoutchouc optimisé pour résister aux températures élevées. Ces matériaux sont étudiés pour offrir une durée de vie optimale à la courroie, mais cela n’empêche pas son usure progressive en fonction de l’âge du moteur et du nombre de kilomètres parcourus.

En premier lieu, la courroie de distribution a tendance à se détériorer à cause des frottements présents avec les autres éléments du bloc moteur, comme le galet tendeur et les poulies qui transmettent la rotation du vilebrequin et de l’arbre à cames.

Les dégradations anticipées peuvent provenir de divers problèmes, comme la fuite de liquide (notamment l’huile ou le liquide de refroidissement) qui peut accélérer la corrosion des poulies, dont l’abrasivité sera responsable de l’usure du caoutchouc.

De la même manière, la présence de corps étrangers au niveau de la distribution est à éviter. Il convient aussi de vérifier régulièrement que la tension de la courroie de distribution est bonne, c’est-à-dire ni trop faible, ni trop importante.

Comment savoir lorsqu’il est nécessaire de remplacer la courroie de distribution d’une Renault Clio ?

Le remplacement régulier de la courroie de distribution d’une Renault Clio ou de tout autre véhicule ne doit pas être un entretien pris à la légère ! En cas de mauvaise maintenance de la distribution, les conséquences pour le moteur peuvent être désastreuses.

La casse brusque de la courroie de distribution, alors que le moteur est en fonctionnement et que la voiture roule à une vitesse soutenue, peut détruire les soupapes de façon irrémédiable et mettre en danger le conducteur et ses passagers en bloquant instantanément les roues motrices.

Comme pour toutes les pièces d’usure des automobiles, les constructeurs recommandent donc de remplacer la courroie de distribution à intervalle régulier, avant qu’elle ne s’abime et ne risque d’endommager d’autres éléments mécaniques.

À quelle fréquence Renault recommande le remplacement de la courroie de distribution ?

Pour prendre soin de sa Clio et éviter de « serrer » le moteur, nous vous conseillons de respecter à la lettre les recommandations du constructeur quant à la fréquence de remplacement de la courroie de distribution. Renault recommande de changer la courroie de distribution si la voiture a plus de 5 ans et qu’elle a parcouru entre 60 000 km et 160 000 km. De plus, elle doit impérativement être examinée visuellement à chaque entretien annuel de la Clio, ce contrôle rapide pouvant anticiper facilement une casse aux conséquences financières importantes.

En pratique, on attend généralement 100 000 à 120 000 km pour changer la courroie de distribution, mais, comme pour toutes les pièces d’usure, il ne s’agit que de valeurs théoriques à adapter à chaque voiture. En effet, l’usure de la courroie de distribution de deux Renault Clio identiques ne sera pas la même en fonction de l’environnement, du style de conduite, de la régularité et de la rigueur de l’entretien mécanique automobile.

Quels symptômes surveiller pour identifier l’usure prématurée d’une courroie de distribution ?

Au-delà des recommandations officielles du constructeur et de l’entretien annuel, vous pouvez contrôler directement la courroie de distribution à la recherche de formes d’usure qui indiqueraient la nécessité de programmer le remplacement de cet élément dans un futur proche.

Pour cela, ouvrez le capot de votre Renault Clio et identifiez la courroie de distribution. Si vous observez l’une des usures suivantes, il est temps de planifier le remplacement du kit de distribution :

  • Les dents de la courroie sont rongées et diminuées : il faut augmenter la tension en déplaçant le galet tendeur ou vérifier l’alignement et l’usure des poulies.
  • La courroie est déformée entre les dents : la tension est trop élevée ou une poulie est trop abrasive.
  • Le dos de la courroie est craquelé : cela indique que la température varie de façon trop importante.
  • Les flancs de la courroie sont frottés : les flasques sont dégradés ou les poulies ne sont pas alignées.
  • Présence d’huile ou de liquide : une fuite est présente, il faut en identifier la source, car l’humidité accélère la rouille des poulies, qui abiment ensuite la courroie.